Skip to content

Enchères immobilières : Acheter moins cher

Enchères immobilières

Quand on évoque la vente aux enchères, on pense généralement à des meubles, de la décoration, un service trois pièce ou autre biens mobiliers qui s’arrachent au plus offrant dans une salle de vente public animée par le tapage du commissaire-priseur. On pense aussi souvent à la loi et la difficulté financière d’un créancier qui n’arrive malheureusement pas à rembourser son dû et se voit perdre certains de ses biens de plein droit par le pouvoir judiciaire. On pense plus rarement à des enchères immobilières où se vendent et s’achètent appartement, maison, garage, local commercial, immeuble ou terrain. Et pourtant il s’agit d’une méthode prisée par les investisseurs-connaisseurs pour acheter moins cher, seuls ou à plusieurs, des biens immobiliers aux enchères.

C’est également une méthode que je préconise auprès de mes clients pour se constituer un patrimoine à moindre coût. Je vous explique tout ça…

 

L’enchère immobilière, un vrai bon plan

Le principe est simple, le vendeur : Tribunal, Notaire ou Service des Domaines, fixe une mise à prix minimum et tous les acheteurs potentiels qui le souhaitent enchérissent pour obtenir l’acquisition du bien immobilier présenté.

Pourquoi est-ce un bon plan ? Parce que généralement en France, contrairement à d’autres pays, les prix de l’immobilier sont surévaluées à la hausse et les acquéreurs potentiels font souvent des offres d’achat inférieures au prix de vente initial. Ce qui à mon avis manque de sens pour refléter un marché immobilier sain sans bulle quelconque. L’enchère immobilière est une vraie bonne nouvelle car elle permet d’investir pour un logement au juste montant…celui que vous êtes prêt à investir pour l’acheter.

 

Mode d’emploi

Tout d’abord, ne prenez pas les enchères immobilières à la légère. Avant de faire une offre aux enchères, prévoyez de visiter le bien, de repérer les lieux, le quartier, les commodités à proximité. Dans un deuxième temps si le bien vous plait, vous pouvez demander à avoir accès aux documents relatifs au bien immobilier : diagnostiques, compte-rendu d’assemblée générale, etc. À partir de là vous êtes prêt ou prête à faire une offre.

Pour ce faire, il existe deux formules distinctes. Vous avez le choix de faire une offre dans un tribunal par le biais d’un avocat qui doit obligatoirement vous représenter : www.licitor.com

Ou sur le site des notaires : www.immobilier.notaires.fr directement en ligne, ou en assistant physiquement à la vente organisée sans être représenté par un avocat.

Ce choix vous laisse dans les deux cas la possibilité de connaître les offres concurrentes et de surenchérir sur l’annonce jusqu’au seuil que vous vous êtes fixé.

 

Voyons ensemble les différences principales des deux méthodes :

 

Tribunal / Ventes de l’ETAT Site en ligne des Notaires
L’acheteur doit acheter L’acheteur doit acheter
Le vendeur doit vendre Le vendeur peut choisir l’offre qu’il préfère (crédit banque déjà accordé, pas de condition suspensive de prêt…)
Sans délai de rétractation 10 jours pour se rétracter
Paiement sous 45 jours Selon promesse de vente
Frais globaux, hors prêt, autour des 10% Frais globaux, hors prêt, autour des 8%

 

 

L’obligation de contracter n’existe que dans le cadre d’une enchère judiciaire.

Dans ce cadre, si vous êtes déclaré adjudicataire, vous êtes obligés d’acheter et de payer le prix, majorés des frais indiqués lors de la vente, sous peine de folle enchère ce qui veut dire que le bien sera revendu et que si le nouvel adjudicataire propose un prix plus faible, vous serez tenu de payer la différence entre le prix que vous aviez proposé et celui offert par le nouvel adjudicataire.

Pour une vente aux enchères amiable, sur le site des notaires, si l’acheteur qui a remporté l’enchère se désiste avant sa période de rétractation le vendeur a la possibilité de choisir un autre enchérisseur de sa liste qui n’avait pas remporté l’enchère. Cela ne veut donc pas dire que le bien est à remettre en vente mais que les prix entendus entre acheteurs et vendeurs reflètent une réalité économique réelle et non distordues du marché.

En conclusion

Les enchères immobilières sont une piste de plus que je vous conseille pour investir moins cher dans l’immobilier et faire de bonnes affaires, avec l’avantage d’offres en ligne qui peuvent être réalisées depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet. Plus simple, on ne peut pas faire.

On pari que je peux vous aider à acheter à l’enchère seul ou à plusieurs pour faire encore une meilleure affaire ?

En complément : le marché immobilier, c’est environ 800’000 transactions annuels en France

 

Laissez un commentaire





Scroll To Top